Tout d'abord il y a mon amour pour la musique, d'abord par le biais des percussions africaines puis de la guitare basse.

Je me suis très tôt intéressé à la place du musicien bassiste au sein du groupe. Et petit à petit j'ai appris à être à l'écoute.

Ensuite il y a ma curiosité pour l'humain. Passionné par les différentes ethnies des peuples premiers ainsi que leurs liens avec le milieu naturel, j’ai réalisé des études de sociologie et d'ethnologie.

 

Enfin il y a ma passion pour la contrebasse. Je veux parler de l'instrument et de ses sonorités sensibles. C'est pour moi le lien direct ente le bois de la forêt et notre oreille. La contrebasse met en résonance l’être humain, l'art et le monde végétal.
 

En jouant de cet instrument, j’ai appris à écouter mes collègues musiciens.

En fabriquant des contrebasses, je suis le même chemin...